Mardi 14 juin à 18h Rencontre avec Louise Warren

Réservation indispensable par courriel à l’adresse librairie@tulitu.eu

Bienvenue à Louise Warren, poétesse et essayiste québécoise à l’occasion de la parution aux éditions du Noroît de Vivaces. Atelier mobile de lecture et d’écriture.

Que vous cherchiez à nourrir votre élan créateur, à trouver votre voix par l’écriture ou à développer un art de vivre, Vivaces offre un accompagnement qui soutient l’interrogation du présent à partir de l’œuvre de la poète et essayiste Louise Warren. Grâce aux possibilités multiples de ces 99 cartes poétiques et de leurs associations, laissez libre cours à votre intuition et à vos interprétations. Louise Warren nous expliquera son projet poétique et deux personnes pourront avoir avec elle une rencontre individuelle expérimentale.

Mardi 7 juin – Rencontre avec Florence Le Cam, Manon Libert, Lise Ménalque à propos de leur ouvrage Femme journaliste

Pour réserver : https://www.eventbrite.fr/e/billets-rencontre-avec-les-autrices-de-etre-femme-et-journaliste-342941686817

Rencontre avec Florence Le Cam, Manon Libert, Lise Ménalque à propos de leur ouvrage Femme journaliste Enquête sociologique dans un monde au masculin , publié aux Editions de l’ULB.

Myriam Leroy se joindra aux autrices pour partager son expérience et ses réflexions.

“Ce livre interroge le rôle et la place des femmes journalistes au sein des entreprises médiatiques. Il se fonde sur le croisement de cinq terrains d’enquête sociologique différents qui ont permis d’interroger des femmes et des hommes journalistes, d’anciennes journalistes et les directions de médias généralistes. Il explore les enjeux et les obstacles rencontrés par les femmes journalistes tout au long de leur carrière : conditions d’emploi et de travail difficiles, organisation genrée des rédactions avec des assignations à certaines rubriques ou des freins dans l’accès aux postes à responsabilités, complexité à concilier vies privée et professionnelle, et dureté d’un monde journalistique où les faits de violence organisationnelle seraient légion.

Le monde journalistique belge francophone raconte ses difficultés, complexes et souvent plus prégnantes pour les femmes.

Cet ouvrage esquisse un journalisme qui se vit encore majoritairement au masculin.”

Mardi 17 mai à 19h Rencontre avec Coline Pierré

Pour réserver : https://www.eventbrite.fr/e/rencontre-avec-lautrice-coline-pierre-tickets-325874488367

Bienvenue à Coline Pierré à l’occasion de la parution aux Editions l’Iconoclaste de son premier roman Pourquoi pas la vie.

Et si la poétesse Sylvia Plath avait changé d’avis à la dernière minute et ne s’était pas suicidée, que serait-elle devenue? Une plongée dans le Londres des années soixante.

“Sylvia Plath est le symbole d’une vie empêchée par les contraintes qui pèsent sur les femmes, même si elle a toujours été habitée par une insatiable frénésie d’écrire. Ce roman répare une injustice en la libérant du joug masculin et en lui permettant de donner libre cours à sa puissance créatrice. “

Née en 1987, Coline Pierré a publié de nombreux ouvrages pour la jeunesse ainsi que quelques essais parmi lesquels Éloge des fins heureuses (chez Monstrograph). Pourquoi pas la vie est son premier roman pour adultes.

Avec le soutien de la

Jeudi 5 mai à 19h – Rencontre avec Lucie Barette


Réservation indispensable : https://www.eventbrite.fr/e/billets-rencontre-avec-lucie-barette-324971126387

Nous avons le plaisir de recevoir Lucie Barette, autrice du livre “Corset de papier – une histoire de la presse féminine” paru le 25 mars 2022 aux éditions Divergences.

La rencontre sera animée par Camille Loiseau.

“La bonne épouse, la bonne mère, la bonne ménagère, une sorte de femme totale : voilà ce que donnent à voir les magazines et les journaux féminins depuis qu’ils existent. Il faut revenir au moment où émergent les codes de cette presse spécialisée pour comprendre comment ce corset de papier s’est formé, cloisonnant la féminité dans le dévouement aux hommes, seuls au pouvoir. Cependant, l’espace médiatique ouvert par l’essor de la presse féminine est aussi un lieu où s’expriment celles qui ne peuvent le faire par ailleurs, et où elles élaborent des tactiques d’émancipation. C’est dans les coulisses de cet espace paradoxal que nous emmène cette palpitante enquête historique et sociale, où la représentation de la féminité émerge comme un champ de bataille politique.”

Docteure en littérature et langue françaises, enseignante en information – communication, Lucie Barette est spécialiste des écrivaines-journalistes du XIXe siècle, de leurs choix de carrière et d’écritures. Elle concentre également ses recherches sur la presse féminine et la figure de la flâneuse. Elle est aussi l’autrice de la thèse; Les écrivaines-journalistes sous la monarchie de Juillet : la presse au service d’une reconnaissance littéraire.

Avec le soutien de

Jeudi 28 avril à 19h Rencontre avec Pauline Harmange

Réservation indispensable : https://www.eventbrite.fr/e/billets-rencontre-avec-pauline-harmange-309859747847

Après Moi les hommes je les déteste (paru aux éditions Monstograph et puis au Seuil) et le roman Aux endroits brisés (paru chez Fayard), Pauline Harmange nous revient avec Avortée une histoire intime de l’IVG : un essai intime et documenté autour de son propre avortement. Alors que le droit à l’avortement est remis régulièrement en cause dans le monde, elle présente ici les émotions, les réflexions et les contradictions que l’on peut avoir quand on est féministe et confrontée dans sa chair à l’avortement.

C’est une vision résolument politique que l’autrice porte : redonner du pouvoir à nos vécus, tous nos vécus, pour mieux transformer la société.

La rencontre sera animée par la journaliste Manon Legrand.

Avec le soutien de la

Mercredi 20 avril à 18h à la Maison du Livre de Saint-Gilles – Rencontre avec Vanessa Bell, Lisette Lombé et July Robert

A la Maison du Livre de Saint-Gilles 24 rue de Rome 1060 Bruxelles


Réservations : info@midisdelapoesie.be
8€ plein tarif / 5 € étudiant.e.s, demandeur.euse.s d’emploi, art. 27

De colères à extases
La poésie des femmes d’Amérique et d’Europe francophone

Entre filiation et renouvellement du langage, quelles sont les formes émergentes de poésie dans le travail des femmes ? Quelle place la voix physique joue-t-elle dans cette création et de quelle manière la parole poétique devient vecteur de changement social ? Réunies autour de la parution de l’Anthologie de la poésie actuelle des femmes au Québec (Editions Remue-Ménage), de Lettres aux jeunes poétesses (L’Arche) et de leurs recueils respectifs, Vanessa Bell et Lisette Lombé performeront et discuteront des ponts qui unissent les poésies belges et québécoises actuelles. July Robert assurera la médiation de cette rencontre.


Vanessa Bell est autrice, critique, animatrice, codirectrice de l’organisme CONTOURS, membre du comité de rédaction chez Lettres québécoises et chroniqueuse culturelle à la radio de Radio-Canada. Sa pratique en arts littéraires lui a permis de performer au Québec, en Europe et en Scandinavie. En plus du recueil De rivières (2019, La Peuplade), elle a codirigé l’Anthologie de la poésie actuelle des femmes au Québec 2000-2020 (2021, Éditions du remue-ménage) et a remporté le prix Félix-Antoine-Savard (2021).

Artiste plurielle, passe-frontières, Lisette Lombé s’anime à travers des pratiques poétiques, scéniques, plastiques, militantes et pédagogiques. Ses espaces d’écriture et de luttes s’appuient sur sa propre chair métissée, son parcours de femme, de mère, d’enseignante. En dérivent des collages, des performances, des livres et des ateliers, passeurs de rage et d’éros. Co-fondatrice du Collectif L-SLAM, elle a été récompensée, en 2017, en tant que Citoyenne d’Honneur de la Ville de Liège, pour sa démarche d’artiviste et d’ambassadrice du slam aux quatre coins de la Francophonie. En 2020, elle a reçu un Golden Afro Artistic Awards pour son roman Vénus Poética (éd. L’Arbre à Paroles) et le Prix Grenades/RTBF pour son recueil Brûler brûler brûler (éd. l’Iconoclaste).
July Robert est autrice pour divers médias belges et traductrice. Elle est également chargée de communication à la Maison du Livre

Avec le soutien de la

COMPLET! Mercredi 13 avril à 19h Rencontre suivie d’une séance de dédicace avec la bédéiste Mirion Malle

COMPLET Réservation indispensable par ici : https://www.eventbrite.fr/e/billets-rencontre-et-dedicace-avec-la-bedeiste-mirion-malle-309577593917

Mirion Malle est une autrice et dessinatrice de bande dessinée française, qui vit aujourd’hui à Montréal. Elle a fait des études de bande dessinée à l’ESA Saint-Luc (Bruxelles) et est également titulaire d’un master de sociologie. Elle est l’autrice, entre autres, de Commando Culotte (Ankama, 2016) ainsi que de La Ligue des super-féministes et C’est comme ça que je disparais (parus en 2019 et 2020 aux éditions la ville brûle).

Mirion Malle revient avec Adieu triste amour, le parcours de Cléo, jeune autrice de BD qui quitte tout du jour au lendemain : sa ville (Montréal), un amour dont elle doute et une vie à laquelle elle se sent étrangère. De l’hiver au printemps, du festival d’Angoulême à la Gaspésie, en passant par Montréal, nous la suivons et nous assistons à la métamorphose d’une nouvelle Cléo, libre d’être tout simplement elle-même.

Les thèmes de prédilection de Mirion Malle sont la sororité, le soutien, l’écoute.

Avec le soutien de la

Vendredi 25 mars de 17h30 à 19h – Dédicace avec Blanche Sabbah et Eve Cambreleng

Pour réserver : https://www.eventbrite.fr/e/dedicace-avec-eve-cambreleng-et-blanche-sabbah-tickets-271059194347

Bienvenue pour une dédicace avec Blanche Sabbah et Eve Cambreleng pour leur BD Nos mutineries parue chez Mango Society.

Mutinerie, n.f. : se révolter collectivement et ouvertement contre une autorité établie, un ordre injuste.
« Je suis pas féministe, je suis humaniste. »
« J’ai rien contre les féministes, mais faut pas être extrême. »
« Quand même, il faut séparer l’homme de l’artiste ! »
« De toute façon, on peut plus rien dire. »
« Les hommes ont des pulsions, c’est scientifique. »
« Aujourd’hui, le féminisme, ça ne sert plus à rien. »


Ces phrases, nous les avons déjà entendues pendant un repas de famille, une soirée entre potes, à la radio ou à la télévision. Nous les avons lues dans la presse, sur les réseaux sociaux ou dans des livres. Dès qu’il est question de féminisme, de sexisme, de luttes LGBT+… Les débats s’enveniment, les clichés pleuvent, et il n’est pas toujours facile d’y répondre de façon appropriée.


Toutes deux autrices et illustratrices, féministes et militantes, Blanche & Eve donnent avec beaucoup d’humour et de pédagogie des réponses imparables, précises et sourcées, aux idées reçues qui reviennent le plus souvent.
Parce qu’il est temps d’organiser nos mutineries, individuelles et collectives.


Eve Cambreleng vulgarise des sujets touchant au corps et au féminisme sur son compte Instagram @aboutevie. Elle a contribué au collectif Survivre au sexisme ordinaire en mars 2021, publié en mai À corps et à cris : la révolution féministe des corps et a illustré Combattre le cybersexisme, du collectif Stop Fisha, paru en octobre 2021.


Blanche Sabbah dessine depuis toujours et allie ses études d’histoire de l’art et de sociologie pour créer un contenu militant qu’elle diffuse sur son compte Instagram @lanuitremueparis. Elle a publié en octobre 2021 Marinette : vingt histoires sur la vie et sa série Mythes & Meufs sur @matin_queljournal paraîtra en avril 2022.