Vendredi 9 février à 18h Présentation de la revue Panthère Première

Panthere-premiere

Panthère Première, c’est une revue indépendante de critique sociale dont le premier numéro est sorti en septembre 2017.
Une revue d’enquêtes, de partage de réflexions et de récits, qui s’intéresse aux différentes manières dont le personnel est politique, en fouillant dans les intersections entre ce qui est communément renvoyé à la sphère du privé (famille, enfance, souvenirs, habitat, corps, sexualité…) et sphères systémiques (État, marché, travail, rapports de genre…).
Féministe et généraliste, elle taille la part belle à l’image, joue avec les registres narratifs et vous invite, dans son premier opus, à découvrir Quiproclash !, son dossier thématique qui explore la portée subversive des actes de langage.


Venez à la rencontre de l’équipe de la revue!

Mardi 16 janvier à 19h Rencontre avec Sébastien Ministru

 

ministruministru2

On est toujours de bonne humeur après avoir entendu les chroniques de Sébastien Ministru à la RTBF, on rit quand on voit ses pièces de théâtre et maintenant on est touchée par son premier roman “Apprendre à lire” paru chez Grasset.
Un roman sur les relations père/fils.
Nous avons découvert le Tom Lanoye francophone!
Ariane sera ravie d’animer la rencontre.

Mardi 6 février à 19h Rencontre avec Yves Pagès

yvespages

Yves Pagès est né en 1963. Auteur d’un essai, Les Fictions du politique chez Louis Ferdinand Céline (Seuil) et d’une pièce de théâtre, il a publié six fictions, dont Plutôt que rien (Julliard), Petites natures mortes au travail (Verticales) et Le Théoriste (Verticales).

Yves Pagès nous revient avec un roman noir “Encore heureux” paru aux Editions de l’Olivier.

Le mot de l’éditeur : “Bruno Lescot est en cavale. Sa jeunesse, il l’a passée à collectionner les délits, jusqu’à son dernier exploit, ce faux braquage qui a coûté la vie à un policier. Aujourd’hui, coupable tout désigné aux yeux des juges, il préfère disparaître. C’est donc sans lui que se déroule son procès, et que s’enchaînent les expertises et les témoignages de ceux qui l’ont côtoyé. Le portrait qui se dessine alors est celui d’un homme de sac et de corde, aux fidélités multiples, prêt à toutes les aventures, pourvu qu’elles défient l’ordre et ses gardiens dont il aime à se moquer. Car Lescot est un ironiste d’un genre particulier, plaçant si haut la liberté qu’il est prêt à la perdre pour un mot d’esprit retors. Encore heureux ? Une bombe littéraire. Au lecteur d’allumer la mèche.”

La rencontre sera animée par Pierre Dejemeppe.

Mardi 30 janvier à 19h Rencontre avec Laurence Rosier

rosier

Née en 1967, Laurence Rosier est professeure de linguistique, d’analyse du discours et de didactique à l’Université Libre de Bruxelles (ULB). Elle est l’autrice et co-autrice d’ouvrages sur la langue française, la citation, la ponctuation, l’insulte, … et est commissaire de l’exposition « Salope et autres noms d’oiselles » (Bruxelles et Paris).

Nourrie par une foule d’exemples historiques et contemporains, le livre de Laurence Rosier nous  amène dans l’univers des insultes, des insulteur.e.s et des insulté.e.s avec Raymonde la syndicaliste, George l’écrivaine, Nabilla, Christiane la ministre mais aussi Colette, Marguerite Duras, Audre Lorde, Margareth Thatcher, Laurette Onkelinx, Myriam Leroy, Christine Angot, Brigitte Macron,  les femen, les gameuses, …

Le livre est paru chez 180° Editions.

http://180editions.com/

 

Jeudi 25 janvier à 19h Lancement du hors-série d’Axelle Magazine

axellemag

Lancement du hors série du mensuel féministe Axelle Magazine.

Avec des déclamations de textes de Milady Renoir, Joëlle Sambi, Zaïneb Hamdi et Gioia Frolli.

Axelle est un magazine féministe mensuel, édité depuis 1998 par l’asbl Vie Féminine et réalisé par une équipe de journalistes indépendant·es.

Ce numéro hors-série d’axelle est consacré au racisme et aux solidarités de femmes.

Le mot d’axelle : “Deux situations politiques concrètes, deux visages de notre société. D’un côté, l’exclusion, la discrimination, le rejet ; de l’autre, des femmes qui s’entraident et qui fabriquent, entre elles et avec d’autres, de la solidarité tournée vers l’action, vers la transformation. Vers un monde plus juste. N’est-ce pas ce à quoi nous aspirons toutes et tous ? Mais cet idéal ne se réalisera pas si les femmes sont divisées, en particulier dans un contexte socio-économique qui tente de nous dresser les un·es contre les autres.

Comment nous unir ? Comment mettre en commun nos forces, nos ressources, nos aspirations ? Un premier pas serait, nous dit la féministe afro-américaine bell hooks, de nous confronter à la réalité du racisme. Car le racisme divise les femmes entre elles, de la même façon qu’il hiérarchise l’humanité. Et il n’épargne pas la société belge. Ce numéro est donc une proposition pour dépasser les frontières qui nous séparent.”

Jeudi 18 janvier à 19h Rencontre avec l’équipe de Marchialy et Jean-Charles Chapuzet pour le livre “Mauvais plan sur la comète”

marchialy

Jean-Charles Chapuzet  nous raconte l’histoire secrète du héros de l’émission Strip-Tease, “La soucoupe et le perroquet”.

Jean-Claude Ladrat, est devenu célèbre le jour où l’émission  Strip-Tease en a fait un personnage culte. En 1993, Jean-Claude est le héros de La soucoupe et le perroquet, un reportage qui raconte un paysan charentais inventeur d’une soucoupe soi-disant volante, sa mère, Suzanne Saget, et son perroquet empaillé. Mais derrière le rêve d’étoiles, se cache un drame rural qui à travers l’histoire d’un doux dingue nous raconte la misère et la folie dans les campagnes françaises.

La trajectoire d’un homme qui a voulu voler, et qui s’est brûlé les ailes. Successivement ouvrier agricole, marin, maraîcher, ferrailleur, numismate, aventurier malheureux à bord d’une première soucoupe larguée dans l’Atlantique, star de télévision, idiot du village, taulard, Jean-Claude Ladrat aura passé sa vie à rêver d’ailleurs. Il en passera une bonne partie derrière les barreaux.

Un titre paru aux Editions Marchialy.

http://editions-marchialy.fr/

TULITU en congé

peinture_lecture

Woman reading in sunlight – Stelios Petroulakis

Chères lectrices, chers lecteurs,

Grâce à vous, l’année 2017 fut une merveilleuse année chez TULITU, riche en rencontres, en discussions, en découvertes littéraires.

Nous vous souhaitons le meilleur pour 2018 !

La librairie sera fermée du 1er au 8 janvier inclus.

De retour en pleine forme le mardi 9 janvier pour vous parler de nos lectures!

A très vite!