Rencontre avec Djamila Ribeiro

TULITU avait invité a féministe brésilienne Djamila Ribeiro  à la Bellone le 9 juin pour présenter son nouveau livre “Petit manuel antiraciste et féministe”.

La voilà coincée au Brésil à cause de la pandémie…

Qu’à cela ne tienne! Son éditrice, Paula Anacaona nous offre une petite heure de discussion avec la féministe Djamila Ribeiro… Et Paula Anacaona a même fait les sous-titres en français !
Djamila donne de vraies leçons sur ce qu’est la place de la parole (21′), les privilèges (28′), l’intersectionnalité (34′)…
Mais elle a aussi parlé de la situation des Noirs au Brésil, de l’envie d’écrire ce livre sous le format accessible d’un “petit manuel”, de l’épidémie du COVID-19 comme révélatrice des inégalités au Brésil…
Et pour finir Djamila insiste sur l’importance de puiser la force dans le passé pour faire face aux situations du présent…

https://www.youtube.com/watch?v=AZasmChyHyQ&feature=youtu.be&fbclid=IwAR26m4wLe-hJF_PbxiFjTeP30YDn3YE4n4iB2b2Mlx2SRbnXfesb_5JlhCs

Pensez à activer les sous-titres, le lien est ici : https://youtu.be/AZasmChyHyQ

On déconfine! Bienvenue à partir du 11 mai midi

Ô joie, nous rouvrons nos portes le lundi 11 mai à midi.

Nous avons hâte de vous revoir!

En accord avec mes collègues des librairies indépendantes, nous avons prévu des mesures pour que nous nous sentions toutes et tous à l’aise.

Nous adaptons nos horaires pour le mois de mai afin de nous habituer au nouveau fonctionnement de la librairie :

Ouverture mardi-samedi 12h-18h30

Fermeture le lundi, le dimanche et les jours fériés

Merci Les librairies indépendantes et Max de Radiguès pour les  illustrations des consignes :

 

Nous ne pouvons accepter que 2 client.e.s à la fois

Merci de respecter les distances

Le masque est obligatoire pour vous comme pour nous

Bien se laver les mains avec le gel mis à votre disposition est indispensable si vous voulez  toucher aux livres.

Vous pouvez acheter des livres pour toute la famille mais venez seul.e. et pas plus de 15 min s’il y a du monde qui attend dehors

 Pour vos achats, privilégiez la carte  bancaire

Réouverture de TULITU

Merci Plonk et Replonk pour cette affiche!

Si tout va bien, nous rouvrons nos portes le lundi 11 mai.

Nous avons prévu des mesures pour que nous nous sentions toutes et tous à l’aise : deux client.e.s maximum  dans la librairie, une personne par famille, port du masque pour tout le monde, gel hydroalcoolique  à l’entrée et à la caisse, vitre en plexi décorée par nos soins, paiement de préférence par carte.

Nous comptons adapter nos horaires pour nous habituer au nouveau fonctionnement de la librairie.

 

D’ici-là, portez-vous bien.

Hâte de vous revoir!

Lire, c’est vivre

Chèr.e.s lectrices et lecteurs,

Nous avons hâte de vous accueillir chez nous dès que le Gouvernement le permettra.

Nous mettons déjà tout en œuvre pour pouvoir vous accueillir (dès que nous aurons reçu le feu vert)  dans des conditions optimales de sécurité sanitaire tout en gardant la convivialité qui nous est si chère!

Nous sommes fières de faire partie du Syndicat des Librairies belges francophones, appelé pour le grand public “les Librairies indépendantes”.

https://www.leslibrairiesindependantes.be/

Grâce à ce réseau solidaire, une campagne est lancée pour soutenir les librairies indépendantes : “Lire, c’est vivre”.

L’idée est d’acheter aujourd’hui un bon d’achat pour les livres que vous achèterez lorsque nous pourrons rouvrir ou pour offrir à un.e ami.e.

Pour se procurer un bon d’achat, rien de plus simple!

Envoyez-nous un courriel à l’adresse librairie@tulitu.eu, choisissez le montant de votre bon d’achat, nous vous répondrons avec les informations pratiques de paiement et d’envoi du bon.

Le bon d’achat sera valable jusqu’au 31 décembre 2020.

A tout bientôt!

 

 

 

 

 

 

Ce n’est qu’un au revoir!

Tableau de Tamara de Lempicka

Cher·e·s client·e·s,

Afin de préserver nos proches, notre clientèle et d’éviter un maximum de participer à la propagation du virus, nous avons anticipé la décision du Gouvernement de fermer les commerces.

Cela nous attriste mais nous semble être juste, un acte citoyen indispensable.
Nous ne ferons pas de livraisons à domicile pour les mêmes raisons.

Nous restons à votre disposition par courriel librairie@tulitu.eu du lundi au vendredi pour vos éventuelles questions. Les commandes sont toutefois suspendues pour l’instant puisque nous ne sommes plus livrées.

Afin de continuer à faire vivre les livres durant cette période à durée indéterminée, n’hésitez pas à nous partager vos lectures et coups de cœurs  sur notre page facebook https://www.facebook.com/librairietulitu/ !

Vous allez nous manquer!

À bientôt et d’ici là prenez soin de vous!

 

Ariane, Lisa et Elise

 

 

Atelier annulé ! Mercredi 25 mars 2020 à 19h – Atelier de création de fanzine collectif sur le féminisme

Lucile de Peslouän reste au Québec et nous on profite du confinement pour… lire bien sûr. Ce n’est que partie remise!

 

Lucile de Pesloüan est autrice et éditrice à Montréal.
C’est sous le nom de Shushanna Bikini London, qu’elle a commencé à publier ses textes sous forme de fanzines en 2012.

Son manifeste féministe Pourquoi les filles ont mal au ventre ? illustré par Geneviève Darling, paru chez Hachette, a d’abord été publié au Québec. Elle a également publié Les histoires de Shushanna Bikini London, aux Éditions Rodrigol (2018) et J’ai mal et pourtant, ça ne se voit pas… chez Isatis au Québec (2018).
Son prochain livre, C’est quoi l’amour ? paraîtra aux Éditions Isatis en avril 2020.

Lucile nous proposera un atelier de création de fanzine collectif sur le féminisme.
Après une lecture collective, nous réfléchirons ensemble sur les enjeux féministes grâce à la discussion et la création. Chacun.e repartira avec un fanzine unique dans lequel tout le monde laissera sa trace.

C’est complet !

 

Avec le soutien de

Rencontre annulée Mercredi 11 mars Rencontre avec Julia Pietri

Julia Pietri se définit comme une est une féministe militante de la quatrième vague, une féministe humaniste : elle aime penser que le féminisme est pour tou.te.s et que le sexe n’est qu’un outil de plus, certes très contemporain, pour déconstruire les codes sexistes.

Résultat de recherche d'images pour "julia pietri"

Elle est l’autrice du best-seller Le Petit Guide de la masturbation féminine.

Autodidacte, elle est la fondatrice :

Son nouveau livre est “On ne naît pas féministe, on le devient” paru aux Éditions Leduc Pratique. Avec des illustrations de l’artiste She’s angry.

Le mot de l’éditeur : “En direct de la quatrième vague féministe, Julia Pietri donne la parole aux femmes et aux hommes qui s’interrogent et s’engagent pour redéfinir les codes et parvenir enfin à l’égalité. Faits marquants de l’histoire du féminisme, nouvelles revendications, prises de position, témoignages de personnalités et d’anonymes, initiatives inspirantes, sondages inédits… un tour d’horizon sans concession du féminisme et de ses questionnements.”

Retrouvez son passage sur France Info :

Pour réserver, cliquez ici : https://www.eventbrite.fr/e/billets-rencontre-avec-julia-pietri-94852152341

 

 

Avec le soutien de

Mardi 10 mars à 19h Rencontre avec Perrine Le Querrec

Perrine Le Querrec est née en 1968 à Paris.
Elle publie de la poésie, des romans, des pamphlets.

Son nouveau livre est “Rouge pute” publié aux Editions La Contre Allée.

“Pendant plusieurs semaines, des femmes, des héroïnes, m’ont confié leur vie et leurs mots. Notre besoin commun de briser le silence et l’indifférence autour des violences conjugales et ses nombreux visages. […] C’est cela que vous allez lire.”

Le mot de l’éditeur :
“La poésie apparaît certainement comme le langage le plus adapté pour rendre compte d’ expériences de l’ ordre de l’indicible. Loin des discours médicaux, psychologiques ou sociologiques qui chercheraient à expliquer ou comprendre, Perrine Le Querrec nous entraîne dans l’intimité de ces femmes. Le lecteur est amené à vivre une expérience brutale, au plus proche, s’ il est possible de l’ être, des sensations et des émotions de celles qui subissent ces violences. Un langage ordinaire. L’écriture suit le rythme de la parole et des silences de ces femmes. L’auteure restitue leurs récits à la première personne et retrouve leurs mots pour dire une violence à la fois quotidienne pour ces femmes et extra-ordinaire pour le lecteur.”

Réservation à l’adresse librairie@tulitu.eu

 

Avec le soutien de