Mercredi 20 mars à 19h à la Maison poème à Saint-Gilles – Apéro TULITU | Avec les autrices Carole Labarre et Virginia Pesémapéo Bordeleau

Pour réserver : https://my.weezevent.com/apero-poesie-avec-tulitu

Bienvenue à Carole Labarre et Virginia Pesémapéo à la Maison Poème, deux autrices autochtones publiées par les Editions Mémoire d’Encrier.

Carole Labarre est originaire de la communauté innue de Pessamit sur la Côte-Nord du Québec. Inspirée par l’histoire de son peuple, elle cherche par son écriture et sa poésie à sublimer sa culture et à donner la parole aux Aînés. 

Finaliste au Prix littéraire du Gouverneur général 2023, son roman L’or des mélèzes a également remporté le prix canadien Voix autochtone 2023, le Prix littéraire Myriam Caron 2023, en plus de se démarquer sur la scène internationale en tant que finaliste au Prix Senghor du 1er roman francophone et francophile 2023. Carole Labarre s’est également vu décerner le Prix d’excellence Arts et culture innus 2023 pour ce premier roman. L’or des mélèzes est actuellement en lice au prix du Rendez-vous du premier roman, édition 2023-2024.

Métisse crie, née aux Rapides-des-Cèdres, Virginia Pésémapéo Bordeleau est peintre et romancière. Bachelière en arts plastiques, elle poursuit une œuvre sensible dans laquelle famille et territoire, animaux mythiques et plantes et rochers forment un monde organique, chargé d’une énergie sans cesse renouvelée. Elle a reçu plusieurs prix pour ses toiles. Elle a publié Ourse bleue (roman, La Pleine lune, 2007), De rouge et de blanc (poésie, Mémoire d’encrier, 2012), L’amant du lac (roman érotique, Mémoire d’encrier, 2013) et L’enfant hiver (roman, Mémoire d’encrier, 2014).

La rencontre sera animée par Ariane Herman de la librairie TULITU.

En partenariat avec les Midis de la Poésie

https://midispoesie.be/nos-evenements/programmation/apero-tulitu

Avec le soutien de la

Vendredi 15 mars à 18h à la Bellone – Rencontre suivie d’une dédicace avec Elise Thiébaut et Elléa Bird

Réservation indispensable : https://www.eventbrite.be/e/billets-rencontre-avec-elise-thiebaut-827335451607?aff=oddtdtcreator

Bienvenue à Elise Thiébaut et Elléa Bird pour une double actualité : la BD Vierges La folle histoire de la virginité (Le Lombard) et Ceci est mon temps, un essai édité par le Diable Vauvert.

Le Lombard à propos de la BD Vierges La folle histoire de la virginité :

“En partant de sa propre expérience, Élise Thiébaut explore avec Elléa Bird (dessinatrice) le tabou de la virginité. Pourquoi est-il si important dans l’Histoire et dans la plupart des cultures ? Que nous dit-il de la condition des femmes, de la sexualité, des religions et de la science ?

Une épopée passionnante et drôle, où se croisent les vestales romaines, la Vierge Marie, la grande Artémis mais aussi Jeanne d’Arc et Britney Spears ! Et qui dévoile les dessous d’un mythe toujours puissant, plus riche de sens qu’on l’imagine.”

Le Diable Vauvert à propos de l’essai Ceci est mon temps :

“Sept ans après Ceci est mon sang, qui pulvérisait le tabou des règles, Élise Thiébaut s’attaque à la ménopause, et le moins qu’on puisse dire, c’est que les surprises sont encore une fois au
rendez-vous. Au fil de l’Histoire, des cultures et des coutumes, cet essai très documenté qui se lit avec délectation dévoile les dessous méconnus de la ménopause, mais aussi de l’andropause. Du « deuxième printemps » que serait, dans la tradition chinoise, la ménopause, aux plus récentes péripéties sur
les hormones, les greffes testiculaires ou la vie des orques, on découvre les pouvoirs de la femelle et les racines du mâle.”

Élise Thiébaut est journaliste et autrice. Elle a notamment publié Ceci est mon sang, petite histoire des règles, de celles qui les ont et de ceux qui les font en 2017 (la Découverte), suivi de Les Règles,
quelle aventure
(La Ville brûle) à destination des ados, avec Mirion Malle. Elle a ensuite publié en 2019 Mes Ancêtres les Gauloises, une autobiographie de la France (la Découverte), puis L’Amazone verte, une biographie sur Françoise d’Eaubonne et Au bonheur des vulves avec la sage-femme Camille Tallet (Leduc) en 2021.

Elléa Bird est titulaire d’une licence en littérature anglaise. Lyonnaise d’adoption, elle intègre ensuite l’École de dessin Émile Cohl. De ses flacons d’encre et de sa tablette graphique naissent très vite ses premières bandes dessinées. En 2017 paraît Molière dans la collection Les classiques en BD (Casterman), Le fantôme de Canterville en 2018 (Jungle), Hippie Trail (Steinkis) en 2020 et Se jeter à l’eau en 2022 (Jungle) ainsi que des illustrations pour des romans jeunesse chez Bayard, Hachette et Hatier.

La rencontre sera animée par la journaliste Manon Legrand et sera suivie d’une séance de dédicaces.

En partenariat avec

Avec le soutien de la

Mercredi 6 mars à 18h – Rencontre et dédicace avec Pauline de Tarragon (alias Pi Ja Ma)

Réservation indispensable sur : https://www.eventbrite.be/e/billets-mercredi-6-mars-a-18h-rencontre-et-dedicace-avec-pauline-de-tarragon-ali-825599509357?aff=oddtdtcreator

Bienvenue à Pauline de Tarragon pour une rencontre suivie d’une dédicace à l’occasion de la parution de son premier roman graphique Minuscule folle sauvage édité par la Ville brûle.

Voici les mots de son éditrice : “Dans son premier roman graphique, Pauline de Tarragon nous ouvre les portes de son laboratoire privé, celui dans lequel elle concocte des potions pour comprendre, réparer et survivre. 

C’est avec humour et poésie que l’autrice nous livre un monologue intime qui touchera en plein cœur les introverti·es,  les inadapté·es, les phobiques aussi bien du vide que du trop-plein, et les tristes de naissance.

Ce petit bijou minimaliste, plein d’humour et de sensibilité, vous fera passer du rire aux larmes.”

Pauline de Tarragon (alias Pi Ja Ma) est illustratrice, comédienne, musicienne, chanteuse… Elle a déjà publié deux albums jeunesse aux éditions de l’étagère du bas : Le cri de Zabou et Minimichel et sous les paupières à la Ville brûle.

La rencontre sera animée par Ariane Herman.

En partenariat avec

Avec le soutien de la

Jeudi 29 février de 16h à 19h30 à la Bellone – Dédicace avec Charline Vermont

Réservation indispensable : https://www.eventbrite.be/e/billets-dedicace-avec-charline-vermont-808223818197?aff=oddtdtcreator

Bienvenue à Charline Vermont pour une dédicace de son livre Corps, amour, sexualité : y’a pas d’âge pour se poser des questions! paru chez Albin Michel et illustré par Juliette Mercier.

Charline Vermont est praticienne en sexothérapie et enseignante en DU de Santé Sexuelle (La Sorbonne). À travers son compte Instagram Orgasme_et_moi (plus de 700k abonné.e.s) et ses conférences, elle permet à tou.te.s de bénéficier d’une éducation positive à la sexualité et au consentement.

Ce livre part d’un constat : en l’absence d’éducation à la sexualité reçue dans l’enfance / l’adolescence, la plupart d’entre nous débute leur vie sexuelle en faisant « au mieux ».

Ce guide moderne et inclusif, documenté et illustré, concret et engagé, aborde autant les volets préventifs et médicaux (consentement, anatomie, IST, contraception…) que le plaisir solo et partagé, l’estime de soi, les identités de genre, les orientations sexuelles, et les relations affectives à travers 10 chapitres et plus de 130 questions !

En partenariat avec

Jeudi 15 février à 18h – Rencontre et dédicace avec Emilie Plateau et Marzena Sowa

Réservation indispensable : https://www.eventbrite.be/e/billets-rencontre-et-dedicace-avec-emilie-plateau-et-marzena-sowa-806653110167?aff=oddtdtcreator

Bienvenue à Emilie Plateau et Marzena Sowa pour une rencontre suivie d’une dédicace de leur nouvelle BD sur Vivian Maier publiée chez Dargaud.

“Qui était Vivian Maier, cette « nounou pas comme les autres » dont on découvrit à titre posthume le talent immense de photographe ? Vivian Maier décède en 2009, à 83 ans, dans le plus grand anonymat. On redécouvre ses photos pleines d’humanité et d’attention envers les démunis et les perdants du rêve américain par hasard dans des cartons oubliés au fond d’un garde-meuble de la banlieue de Chicago. Personnalité complexe et parfois déroutante, femme libre dont le destin s’est écrit entre la France et l’Amérique, elle avait choisi de vivre les yeux grands ouverts. Vivian Maier claire-obscure est le portrait par Émilie Plateau (dessins) et Marzena Sowa (scenario) de cette invisible photographe de génie.”

La rencontre sera animée par Ariane Herman.

En partenariat avec le centre culturel belgo-roumain Arthis

Avec le soutien de la

Jeudi 8 février à 19h – Rencontre autour de la revue la Déferlante

Pour réserver : https://www.eventbrite.be/e/billets-rencontre-autour-de-la-revue-la-deferlante-806600161797?aff=oddtdtcreator

La Déferlante est la première revue trimestrielle post-#metoo consacrée aux féminismes et au genre. Tous les trois mois, elle raconte les luttes et les débats qui secouent notre société.

Créée et dirigée par des femmes, La Déferlante donne la parole aux femmes et aux minorités de genre et visibilise leurs vécus et leurs combats.

Bienvenue à Marion Pillas, corédactrice en chef , et Lucile Gautier, dessinatrice de toutes les couvertures de l’année 2023 pour parler de la revue.

Pour le dernier numéro de l’année 2023, La Déferlante nous invite à rêver en proposant des cartes blanches à des autrices sur le thème du rêve et de l’utopie. Si le présent est intolérable, rêvons d’égalité, de justice sociale, de futurs où tout devient possible.

La rencontre sera animée par Ariane Herman.

En partenariat avec le centre culturel belgo-roumain Arthis

Avec le soutien de

Mardi 30 janvier à 19h – Rencontre avec Michal Raz et Loé Petit

Pour réserver : https://www.eventbrite.be/e/billets-rencontre-avec-michal-raz-et-loe-petit-791113069487?aff=oddtdtcreator

Bienvenue à Michal Raz et Loé Petit pour une rencontre autour de leur livre Intersexes : Du pouvoir médical à l’autodétermination publié aux éditions le Cavalier Bleu.

Souvent présentée sous le signe d’un troisième sexe alimentant l’imaginaire de l’hermaphrodite, l’intersexuation a longtemps été de l’unique ressort de la médecine qui s’arrogeait l’autorité de dire “le vrai sexe “et intervenait en conséquence. Mais, depuis quelques décennies des témoignages se font jour, révélant les violences physiques et psychiques subies par ces enfants et ces adolescents dont on a voulu conformer le corps à l’image binaire du sexe, effaçant par là-même leur existence corporelle, légale et culturelle. Loin de se prétendre exhaustif, cet ouvrage cherche à ouvrir le débat, à compléter et enrichir les recherches actuelles. Il aborde l’histoire de la médicalisation des personnes intersexes, les conséquences du paradigme interventionniste sur les individus et leurs mobilisations collectives à l’origine d’évolutions des institutions nationales et internationales sur le sujet. Au travers également de témoignages, Michal Raz montre la nécessité d’un changement de paradigme sur la binarité des sexes, sur le genre et la sexualité pour permettre de considérer l’intersexuation non pas comme une anomalie à réparer, mais comme une variation parmi d’autres de la nature.

La rencontre sera animée par Audrey Aegerter, doctorante à l’ULB.

Michal Raz est sociologue. Ses travaux portent sur la manière dont les sciences biomédicales traitent et produisent le genre. Sa thèse, soutenue en 2019 à l’EHESS, retrace l’histoire de l’approche médicale à l’égard des personnes intersexes en France depuis les années 1950. Ce travail a obtenu le prix de thèse de l’Institut du genre en 2020. Elle est également cofondatrice du Réseau francophone de recherche sur l’intersexuation (RéFRI) qui a pour objet de favoriser la recherche francophone sur les réalités intersexes et les personnes présentant des variations du développement sexuel, dans une perspective de droits humains. Actuellement, elle mène une recherche sur la santé communautaire pour les personnes LGBTI+ dans le cadre d’un post-doctorat à Aix-Marseille Université (laboratoire Sesstim).

Loé Petit est chercheurse et activiste intersexe. Iel a cofondé le Collectif Intersexe Activiste – OII France et le Réseau Francophone de Recherche sur l’Intersexuation (RéFRI). Iel réalise actuellement une thèse de doctorat en sociologie à l’Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis sur l’agentivité des personnes intersexes au XIXe siècle.. 

Une collaboration TULITU/Atelier Genre(s) & Sexualité(s) de l’ULB.

En partenariat avec Genres Pluriels et

Jeudi 25 janvier à 18h à la Bellone – Rencontre avec Maria Kakogianni

Pour réserver : https://www.eventbrite.be/e/billets-rencontre-avec-maria-kakogianni-791141223697?aff=oddtdtcreator

Après le poétique “Surgeons et autres pousses”, Maria Kakogianni nous revient avec “Iphigénie à Kos” illustré par Amalia Ramanankirahina (Editions Excès).

Voici la présentation de la Maison d’éditions :

“Pendant que la catastrophe écologique et sociale fait ravage, un nouvel oracle énonce : il n’y a pas d’alternative.
Une femme se promène au bord de la mer à Aulis, lieu du sacrifice de la jeune vierge Iphigénie. Aujourd’hui, Aulis est un paysage ravagé par l’industrie. Difficile d’habiter cette terre maintenant, et nos mythes. Un homme d’une quarantaine d’années lui demande du feu, mais un simple échange verbal semble impossible, empêché. Des voix du passé se multiplient, des hallucinations au présent aussi. Le long d’un monologue polyphonique, au rythme des vagues, les voix se multiplient : qui parle? Que peut une rencontre? Est-ce que les bateaux sont partis?
Un petit vent souffle. Sur l’île de Kos, trois femmes se rencontrent. Une étrangère venant du Cameroun, une sage-femme à la retraite et sa voisine… “

“Ère d’encre.
L’heure où le merle chante au milieu des conquêtes et des migrations.
L’heure où la réalité depasse la fiction,
et celle-ci sort ses griffes”  

Maria Kakogianni est née à Athènes en 1978, elle vit et travaille en France depuis une vingtaine d’années.

Écrivaine, mais aussi philosophe de formation, dans sa pratique d’enseignement, elle propose des ateliers et des séminaires dans différentes universités, des institutions artistiques, mais aussi des tiers-lieux.

En co organisation avec

Avec le soutien de la

Jeudi 11 janvier à 19h – Rencontre avec Maude Veilleux

Pour réserver : https://www.eventbrite.be/e/billets-rencontre-avec-la-poetesse-maude-veilleux-783155016737?aff=oddtdtcreator

Bienvenue à Maude Veilleux à l’occasion de la parution chez Bouclard de deux recueils de poésie Last call les murènes et Une sorte de lumière spéciale.

Rupture, ennui, solitude, colère, espoirs déçus et rêve en attente. La vie, juste ça… Celle d’une fille de la Beauce, quelque part dans le Québec des rednecks, des gros chars et de l’alcool. Une vie simple, pas si simple.

Last call les murènes construit un diptyque avec Une sorte de lumière spéciale.

Maude Veilleux est une poète et performeuse québécoise. Elle a écrit des recueils de poésie, des romans dont un roman-web. Au fil des années, ses textes sont aussi parus dans diverses revues au Québec, en France et en Belgique. Elle développe plus particulièrement une pratique aux frontières de l’écriture, la littérature numérique et la performance. Elle vit et travaille à Montréal.

En partenariat avec

Avec le soutien de la

Mardi 9 janvier à 19h -Rencontre avec Maud Joiret

Pour réserver : https://www.eventbrite.be/e/billets-rencontre-avec-maud-joiret-783151656687?aff=oddtdtcreator

Bienvenue à Maud Joiret à l’occasion de la parution de son recueil Marées Vaches publié au Castor Astral.

Associant les pulsations du chaos intérieur et extérieur, Maud traque les indices des voix féminines et féministes pour lutter contre l’insensibilité du réel.

Née à Bruxelles en 1986, Maud Joiret est poétesse et performeuse.

Elle a travaillé à la Maison des Auteurs de Bruxelles pour diverses missions d’animation, de communication et de gestion. Elle est l’autrice de Cobalt (éditions Tétras Lyre) qui a été récompensé par le prix de la première œuvre de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de Jerk (L’Arbre de Diane).

En partenariat avec

Avec le soutien de la